Utilisation d’espèces protégées comme vif

Accueil / Actualités / Utilisation d’espèces protégées comme vif
Utilisation d’espèces protégées comme vif

Utilisation d’espèces protégées comme vif

Plusieurs pêcheurs nous ont informés qu’ils avaient fait l’objet d’un contrôle de la part de la police de l’environnement (ONCFS) le week-end de l’ouverture qui leur a indiqué que l’utilisation de l’ide mélanote (Leuciscus idus) était interdite comme vif.
Effectivement, l’ide mélanote fait partie de la liste des espèces de poissons protégées en France (Arrêté du 8 décembre 1988) au même titre que la vandoise et la bouvière. L’article R436-35 du code de l’environnement indique qu’il est interdit d’appâter les hameçons avec des espèces protégées.
L’ide mélanote est un cyprinidé qui ressemble au rotengle et qui est peu répandu sur le territoire français. Il n’est par exemple pas naturellement présent dans le département de l’Allier. Les pêcheurs qui l’utilisaient l’avaient acheté chez des détaillants d’articles de pêche puisque certains pisciculteurs, méconnaissant visiblement la réglementation, le commercialise comme vif.
La Fédération de Pêche de l’Allier recommande donc aux pêcheurs d’être vigilants lorsqu’ils achètent leurs vifs et de la même façon pour les poissons capturés à la ligne qui seraient utilisés en vif…

Bouvière
Ide mélanote
Vandoise