Perche

Accueil / Perche

Informations pratiques

Nom scientifique :
Perca fluviatilis

Famille :
Percidés

Autres noms :
Zébrée, Boyat, Perco, Rayée

Poids maximum :
3,5 kg (2 à 3kg en moyenne)

Taille maximale :
50 cm (20 à 35 cm en moyenne)

Durée de vie :
15 – 20 ans

Période de frai :
Mars à Mai

Ponte :
Environ 100 000 œufs par Kg

La perche est un nageur peu rapide mais endurant. Son corps relativement haut favorise son agilité. Sa vue est très développée et sa bouche comporte de nombreuses dents sur les maxillaires et le palais. Pour se défendre, la Perche a des nageoires dorsales pourvues de rayons épineux. La Perche à de petites écailles très rugueuses. Son dos gris foncé à verdâtre coiffe des flancs plus clairs marqués de 6 à 9 bandes sombres. Ses nageoires pelviennes, anale et caudale sont rouges. Dans sa nage, la nageoire dorsale est dressée.

Croissance de la Perche .:
8cm = 1 an / 11cm = 2 ans / 14cm = 3 ans / 17cm = 4 ans / 18cm = 5 ans / 22cm = 6 ans / 25cm = 7 ans / 28cm = 8 ans

Implantation :

La Perche est une espèce eurasienne avec une très vaste répartition dans l’hémisphère nord. Elle est parfaitement adaptée aux changements saisonniers des climats tempérés. Elle apprécie une eau aux environs de 25°C. Autochtone dans le nord de la France, la Perche s’est implantée dans le sud et l’ouest de la France en utilisant les canaux.

Mode de vie :

Ce Percidé fréquente les eaux à courant modéré ainsi que les eaux stagnantes des étangs et des lacs. Les fonds offrants des abris tels que des souches ou rochers, lui conviennent parfaitement, non sans oublier quelques herbiers.
La Perche se nourrit de vers, de crustacés, de larves d’insectes mais c’est aussi un prédateur. Son activité alimentaire est plutôt diurne avec une pointe d’appétit à l’aube et au crépuscule. C’est généralement en été que cette activité alimentaire est la plus élevée. Jeune, la perche chasse en groupe, cachée dans les plantes aquatiques. La première victime sera le petit poisson sur laquelle elle fondra par derrière en mordant la queue. En grandissant, sa bouche devient d’une belle taille qui lui permet de prendre sans mal des petits poissons, y comprit des petites perches.
La maturité sexuelle intervient plus tôt chez le mâle (1 an) que chez la femelle (2 ans).  La température est un facteur déterminant. Le développement des ovocytes est favorisé dans les eaux inférieures à 10°C et demande plusieurs mois à des températures inférieures. La ponte intervient au printemps dans des eaux fraiches (12°C), voir même plus froides dans les lacs.
L’incubation dure environ 15 jours dans unes eaux à 13°C. Outre le brochet qui est son prédateur, le Gardon lui aime bien venir chaparder les oeufs déposés en ruban daans les herbes. En prenant un gros spécimen (1 kg c’est déjà une belle prise), il y a de bonnes chances d’en trouver un autre trés prés. Les perches vivent en groupe d’âge. Au fur et à mesure, ces groupes deviennent moins importants au point de faire dire que les plus grosses vivent en solitaire !
En été on la trouve prés du bord, dans des herbiers ou dissimulée prés de bois immergés. L’hiver cherchez la plutôt dans les grandes profondeurs.

Mode de pêche :

La perche peut se pêcher au vif, au mort manié, au leurre. Pour la pêche à rôder à la cuiller, une canne de 2,70m équipée d’un moulinet à tambour fixe fera l’affaire. Un fil fluo de 20/100 permettra de bien suivre la direction des départs. Le bas de ligne sera à monter sur émerillon avec en bout une agrafe pour pouvoir changer facilement de cuiller.