Ombre commun

Accueil / Ombre commun

Informations pratiques

Nom scientifique :
Thymallus thymallus

Famille :
Thymallidés

Autres noms :
Ombre commun
Anglais : Grayling

Poids maximum :
2 Kg (0,5 à 1kg en moyenne)

Taille maximale :
50 cm (moy. 30 à 40 cm)

Durée de vie :
6 ans

Période de frai :
Mars à Juin

Ponte :
3 000 à 6 000 œufs par kg

L’Ombre a un corps assez allongé avec un dos trapu dont la teinte varie du gris-verdâtre au gris-bleuté. Ses flancs présentent des reflets argentés et dorés avec quelques points noirs. La répartition des points constitue une méthode d’identification individuelle des Ombres vivants dans un cours d’eau. La nageoire dorsale est de couleur rouge, haute et longue. Sa bouche est petite et garnie de petites dents. L’œil de l’Ombre présente la particularité d’être étiré en pointe vers l’avant.

Implantation :

Plusieurs études démontrent des populations bien différenciées et une variabilité génétique de celles-ci. Ce phénomène donne à l’espèce des facultés d’adaptation remarquable dans des habitats variés. Ces populations spécifiques sont le résultat de longues périodes d’isolements géographiques.
L’aire de répartition de l’Ombre couvre l’Europe centrale et septentrionale,de la France à la Grande-Bretagne, de la Laponie jusqu’en Yougoslavie (ex). L’Ombre est sans doute originaire du bassin du Danube dés le Miocène. En Scandinavie sa présence remonterait à la fin de la dernière glaciation. Les canaux de navigation sont sans doute à l’origine de son extension vers l’ouest (Seine et Loire) au XVIIIe Siècle. L’Ombre est autochtone en France. Il a été introduit avec succès en Haute-Seine, dans la Loire, la Dordogne et l’Adour.

Mode de vie :

Ce poisson fréquente les rivières aux eaux pures, fraiches (12 à 16°C) et bien oxygénées. Il y recherche des fonds composés de graviers, de sables ou de galets. L’Ombre est aussi présent en montagne jusqu’à 1 500 m d’altitude, dans des eaux courantes. L’Ombre vit en bancs de même classe d’âge. Il se nourrit de mollusques et de crustacés. Il ne dédaigne pas les larves d’insectes et les insectes qui lui tombe du ciel. En lac (Léman), il s’adapte en se nourrissant aussi de planctons et de petits poissons.
La maturité sexuelle de l’Ombre intervient vers 2, 3 ou même 4 ans. La ponte intervient au printemps dans une eau à environ 10°C. Le choix de la frayère par les géniteurs dépend tout à la fois de sa profondeur, de la nature du fond et de la circulation des eaux autours des embryons qui s’y trouveront bientôt. Les mâles montent la garde sur la frayère 2 semaines environ, tandis que la femelle n’y séjourne que 24 heures tout au plus jusqu’au moment de la ponte.
Sa croissance serait en France telle que : 10,5 cm à 1 an – 21 cm à 2 ans 28 cm à 3 ans alors que dans le même temps son poids passera de 12 g à 238 g
De nos jours, l’Ombre est l’objet de mesures de protection. En effet la pollution et l’aménagement des cours d’eau, mais aussi les actions de pêche ont contribué à une certaine restriction de son aire. Les femelles déposent leurs œufs en plusieurs fois. L’incubation durera environ 20 jours dans une eau à 10°C.

Mode de pêche :

Pour le pêcher, asticots et vers donnent de bons résultats mais les puristes préfèreront sans doute le pêcher à la mouche. Une canne de 3m, d’action intermédiaire est idéale. La ligne à utiliser doit être flottante et le bas de ligne de type Long Backing avec un hameçon n° 12.
Si asticots et vers sont appréciés, la crevette attire aussi l’ombre.