No-kill de la Haute-Besbre à St Clément

Accueil / No-kill de la Haute-Besbre à St Clément
No-kill de la Haute-Besbre à St Clément

Informations pratiques

Situation du parcours

Commune de St Clément

Limite aval : Confluence avec le ruisseau de la Goutte Bonnière (Goutte Noire) – limite matérialisée sur place.
Limite amont : Pont D177 sur la Besbre au Moulin Jury (limite matérialisée sur place)

Longueur totale

environ 1800 m

La gestion de cette portion de la Besbre, en 1ère catégorie, est effectuée par l’AAPPMA de St Clément qui a décidé d’implanter un parcours no-kill.

Type de parcours :

Alternance de courants, de plats et de radiers. La Besbre présente sur ce parcours des faciès très variés rendant tout les types de pêches possibles (mouche, toc, lancer léger..)
L’objectif de ce parcours no-kill est de préserver les populations sauvages de truite fario de la Besbre amont. Sur ce secteur, identifié comme contexte conforme dans le Plan de Gestion Départemental (PDPG), une gestion patrimoniale sans déversements de poissons de pisciculture est réalisée, les truites farios sont donc 100% sauvages.

Réglementation spécifique à ce parcours :

  • Pêche autorisée avec une seule canne tenue en main.
  • Remise à l’eau obligatoire de tous les salmonidés (Truite fario) du parcours quelles que soit leurs tailles
  • Hameçons simples et sans ardillons obligatoire afin de limiter les blessures occasionnées au poisson et ainsi augmenter ses chances de survies après le lâcher.

En dehors des points énumérés ci-dessus, le parcours est soumis à la réglementation générale de la pêche en première catégorie piscicole.

Recommandations :

Les pêcheurs fréquentant ce parcours no-kill seront incités à respecter leurs prises et l’environnement. Ainsi, il sera demandé aux pêcheurs de respecter les recommandations suivantes :

  • Le poisson ayant été ferré, il devra être récupéré le plus rapidement possible afin d’éviter son épuisement.
  • L’utilisation de l’épuisette est conseillée afin de limiter le temps de la capture et diminuer ainsi la fatigue du poisson.
  • Limiter la manipulation du poisson une fois capturé :
    • Garder le poisson dans l’eau le plus possible et éviter l’exposition à l’air
    • Décrocher le poisson dans l’eau dans la mesure du possible.
    • Ne jamais mettre les doigts dans les branchies ou dans les yeux
    • Ne pas tenir de très gros poissons seulement par la mâchoire pour ne pas endommager les vertèbres ou la gueule
    • Tenir les gros poissons à l’horizontale
    • Se mouiller les mains avant la manipulation ou utiliser des gants de tissu mouillés
    • Dans la mesure du possible, laisser le poisson dans l’eau
    • Couper le fil en cas d’engamage profond. En cas d’engamage profond, le fait de couper le fil au ras de la gueule permet d’augmenter les taux de survie de 20%.
  • Respecter l’environnement en emportant systématiquement ses déchets.
  • Stationner son véhicule en laissant l’accès aux autres usagers (exploitants agricoles, riverains…)
  • Respecter les clôtures.
  • Faire preuve de courtoisie et de respect envers les exploitants ou propriétaires riverains.

Cartographie