Samedi 10 mars : ouverture de la pêche à la truite

Accueil / Actualités / Samedi 10 mars : ouverture de la pêche à la truite
Samedi 10 mars : ouverture de la pêche à la truite

Samedi 10 mars : ouverture de la pêche à la truite

Le rendez-vous annuel incontournable des pêcheurs de l’Allier

L’ouverture nationale de la pêche dans les eaux de 1ère catégorie aura lieu samedi 10 mars 2018. Plus connue sous le nom « d’ouverture de la pêche à la truite », cette date tant attendue des 16 000 pêcheurs du département marque le lancement de la saison 2018. 

La truite fario et la truite arc-en-ciel seront des demoiselles très recherchées des passionnés. Mais les cours d’eau, lacs et plans d’eau de 1ère catégorie recèlent d’autres salmonidés également très prisés, tel que l’omble de fontaine.

Le département de l’Allier, c’est 600 km de rivières de 1ère catégorie dont certaines comme la Besbre amont, le Barbenan, le Sichon et la Sioule amont renferment encore des populations sauvages de truites farios qui feront le bonheur des pêcheurs confirmés. Près de 4 tonnes de truites farios ou arc en ciel ont été déversées sur les rivières et les plans d’eau permettant à chaque pêcheur de trouver près de chez lui un parcours empoissonné pour faire l’ouverture. Plusieurs parcours no-kill « truite » existent sur la Besbre amont et sur le Barbenan.

Pour Gérard GUINOT, président de la Fédération pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de l’Allier, « l’ouverture de la truite, après 6 mois d’attente, est toujours un moment fort de retrouvailles avec la nature et les rivières, riche d’émotions et source d’espoir pour les pêcheurs en eau douce. A l’approche des beaux jours, c’est aussi un grand moment de convivialité que l’on aime vivre en famille et entre amis ».

Qu’ils pêchent aux leurres, aux appâts naturels ou à la mouche, les passionnés comme les novices pourront s’adonner à leur pratique favorite dans les eaux de 1ère catégorie jusqu’au dimanche 16 septembre 2018 inclus.

Pour pêcher, quelques règles à respecter !

  • Être porteur d’une carte de pêche, délivrée chez un dépositaire ou directement sur www.cartedepeche.fr
  • Se renseigner auprès de son association de pêche (AAPPMA) pour connaître la réglementation locale relative notamment aux quotas et tailles de capture des salmonidés.
  • Relâcher le poisson en deçà de la taille réglementaire afin de permettre sa reproduction.
  • Respecter les quotas de salmonidés fixés à 6 salmonidés par pêcheur et par jour.
  • Faire attention aux éventuelles frayères en évitant de marcher dans l’eau.