NOUVEAUTE 2022 : UNE FENETRE DE CAPTURE POUR L’ESPECE BROCHET SUR CERTAINS PARCOURS DU DEPARTEMENT DE L’ALLIER

NOUVEAUTE 2022 : UNE FENETRE DE CAPTURE POUR L’ESPECE BROCHET SUR CERTAINS PARCOURS DU DEPARTEMENT DE L’ALLIER

La Fédération de pêche de l’Allier a obtenu auprès des services de l’état une évolution règlementaire majeure pour la préservation de l’espèce brochet à compter de l’ouverture du samedi 30 avril 2022. Il s’agit de l’instauration d’une fenêtre de capture pour le brochet sur certains sites favorables du département sur lesquels les AAPPMA gestionnaires étaient volontaires.

PRINCIPE ?

Le principe de la fenêtre de capture est le suivant : les brochets de longueur inférieure à 60cm et ceux de longueur supérieure à 80cm devront être remis à l’eau immédiatement après leur capture.

POURQUOI ?

L’instauration de la fenêtre de capture doit permettre d’assurer une protection plus efficace des populations de brochets en préservant les meilleurs reproducteurs tout en autorisant un prélèvement raisonné et de répondre aux nouvelles attentes des pêcheurs sportifs qui recherchent des poissons trophées dans le cadre du développement d’une pratique no-kill.

OU LA MESURE S’APPLIQUE – T – ELLE ?

La fenêtre de capture du brochet est instaurée à compter du samedi 30 avril 2022 sur les sites suivants :

  • La retenue de Rochebut
  • La rivière « Cher » sur tout son linéaire de 2ème catégorie piscicole
  • Les Sablières de la Mitte, du Blockhaus et de la MJC (Vaux et Reugny)
  • L’étang de Gouzolles (Bayet)
  • L’étang de Pirot (Cérilly)
  • Le grand étang de Venas ;
  • Le plan d’eau Les Champs de l’Ile (Neuvy)
  • Le plan d’eau de Vieure
  • La boire Pierre Talon (Abrest)

POURQUOI CETTE MESURE ?

De nombreuses études et publications scientifiques réalisées sur les populations naturelles de brochets vont à l’encontre des idées reçues selon lesquelles les grands poissons ne se reproduiraient plus. La taille limite de capture actuellement en vigueur privilégie le prélèvement de ces grands brochets alors qu’ils sont naturellement moins nombreux dans la population et que leur renouvellement est très lent.

  • Les grands brochets sont les meilleurs reproducteurs et sont essentiellement des femelles (longévité et croissance supérieure).
  • Les grandes femelles sont les plus efficaces pour la reproduction. Elles produisent un plus grand nombre d’oeufs ( 18 000 œufs pour une femelle de 50 cm contre 78 000 pour une femelle de 80 cm), les œufs sont plus fournis en réserves nutritives ce qui augmentent les chances de survie des alevins.
  • Les grandes femelles ont également une meilleure fécondité car plusieurs males peuvent féconder les œufs produits permettant un meilleur brassage génétique.
  • Les grandes femelles sont capables de fractionner leurs pontes ce qui permet un meilleur succès de la reproduction vis à vis des aléas de débits ou de fonctionnalité des frayères
  • Les prélèvements de grands poissons renforcent la sélection génétique de reproducteurs de petite taille et va ainsi à l’encontre de la sélection naturelle.

ET AILLEURS ?

Ce type de réglementation visant à protéger les grands poissons a fait ses preuves depuis de nombreuses années dans différents pays emblématiques de la pêche du brochet (Irlande, Royaume-Uni, pays scandinaves, USA, Canada, …).

De plus en plus, de fédérations de pêche ont instauré cette réglementation par fenêtre de capture pour le brochet avec déjà des résultats positifs puisque dans le Rhône,  la FDPPMA a constaté une multiplication par cinq des captures de grands brochets sur certains sites.

QUELLES SUITES ?

Cette nouvelle réglementation est une expérimentation engagée sur certains sites dans le département de l’Allier pour une durée de 5 ans avec les AAPPMA volontaires. Une évaluation va être menée durant cette phase par la réalisation d’enquêtes auprès des pêcheurs sur les sites concernés. En fonction des résultats obtenus et notamment de l’impact de cette nouvelle réglementation, à la fois sur le nombre total de brochets capturés et sur le nombre de grands brochets capturés et remis à l’eau, la mesure pourra être étendue à l’ensemble du département.

La Fédération rappelle que le résultat collectif espéré ne sera possible que si chaque pêcheur respecte les règles et que les poissons capturés sont traités et remis à l’eau dans de bonnes conditions.

RAPPELS

Pour le reste du département, le brochet reste protégé par une taille minimale fixée à 60 cm.

Sur l’ensemble du département, le quota est fixé à 2 brochets maximum par jour et par pêcheur dans la limite de 3 carnassiers par jour et par pêcheur.

Télécharger l’arrêté préfectoral relatif à l’instauration d’une fenêtre de capture pour l’espèce brochet :arr_modificatif_fenetre_capture_2022

Télécharger la publication complète de la Fédération concernant la mise en place de cette nouvelle réglementation :Publication Fenetre Capture BROCHET_FDPPMA03

EN SAVOIR PLUS :

Fenêtre de capture : solution ou ineptie? L’exemple des poissons prédateurs – Journal de la protection des eaux – 2018

Taille minimale ou fenêtre de capture : où est la différence? – Bureau suisse de conseil pour la pêche