Fin du droit de pêche sur le plan d’eau de Villemouze

Fin du droit de pêche sur le plan d’eau de Villemouze

Par un courrier récent, le Syndicat mixte de Villemouze, propriétaire du plan d’eau, a informé la Fédération de Pêche de l’Allier de la rupture du bail de pêche à compter du 31 décembre 2021.

En effet, le Syndicat indique vouloir permettre le développement touristique du Natural Wake Park par la mise en place de nouvelles activités nautiques en complément du téléski sur l’ensemble du plan d’eau. Même si cette éviction totale du site de Villemouze est brutale et intervient avant la fin du bail prévue en 2024, elle ne constitue pas une surprise pour la Fédération qui avait déjà été informée à la fin de l’année 2020 des projets du Syndicat sur ce site. En réponse, la Fédération avait rappelé dans un courrier l’importance du plan d’eau de Villemouze pour une grande partie des 16 000 pêcheurs du département de l’Allier, considéré comme un site incontournable de la pêche de loisir, il est notamment très prisé des pêcheurs sportifs de carpes.

Conscient de cet enjeu pour la pratique de la pêche, la Fédération a même proposé au Syndicat un effort financier important s’élevant à 5 000 €/an pour permettre de pérenniser sur le long terme, la possibilité pour nos adhérents de pratiquer la pêche sur le plan d’eau de Villemouze. Les élus du Syndicat Mixte n’ont pas donné suite à cette proposition financière conséquente et ont préféré privilégier les activités nautiques plutôt que la pratique de la pêche. Ils ont donc clairement fait le choix d’une d’activité de surcroît payante pour le public qui ne bénéficiera qu’à un seul acteur économique privé au détriment d’une activité de loisir populaire que les élus précédents avaient tenu à préserver durant de longues années.

La Fédération de Pêche de l’Allier regrette fortement cette situation et a bien conscience de la déception qu’elle va engendrer pour de nombreux pêcheurs qui apprécient ce site. Elle continue d’œuvrer constamment aux cotés des AAPPMA pour développer l’offre de pêche sur le département et devrait être en mesure, de proposer deux nouveaux sites pour une superficie totale de 21ha à compter de 2022.