A propos de la carte de pêche et de la crise actuelle

Accueil / Actualités / A propos de la carte de pêche et de la crise actuelle
A propos de la carte de pêche et de la crise actuelle

A propos de la carte de pêche et de la crise actuelle

La Fédération de Pêche de l’Allier ne décide pas seule du prix de la carte de pêche puisque que la majeure partie du coût est fixée au niveau national. Tant que la fin de la période de confinement et la durée de la suspension de l’activité pêche n’est pas connue, il est prématuré d’évoquer le tarif de la carte de pêche 2021. La saison ne fait que débuter et espérons qu’il sera possible de recommencer la pratique de la pêche dès le mois de mai, décision dépendante des directives gouvernementales.

Prendre une carte de pêche, c’est bien sûr pratiquer mais c’est également adhérer à une association et militer pour la préservation des milieux aquatiques et des peuplements piscicoles.  L’argent de la carte de pêche permet de soutenir les associations locales, les fédérations et assure le financement de toutes les actions nécessaires à la pratique de la pêche. Même dans la situation actuelle , les associations et la Fédération ont besoin des cotisations, la plupart d’entre elles avaient déjà effectué les empoissonnements à l’automne et pour l’ouverture, elles doivent payer les locations des droits de pêche, continuer à aménager et à entretenir les parcours et mener à bien les travaux de restauration engagés. Demander un remboursement de sa carte d’adhérent risque de mettre en péril l’avenir de l’association et par la même la pérennité du loisir pêche qui ne peut fonctionner sans ces associations.

Cette crise est violente, imprévisible et la suspension de l’activité pêche n’est pas de la responsabilité de ces associations. Toutes les pratiques sportives et de loisir sont à l’arrêt, la plupart ne reprendront pas cette année et il ne viendrait pourtant pas à l’idée d’un footballeur, d’un handballeur, d’un basketteur, membre d’une association sportive, de demander le remboursement de sa licence.

Cette crise est grave et va impacter durablement et financièrement de nombreux secteurs, sans compter toutes les familles ayant perdu un proche à cause de ce virus. Pour en sortir de façon efficace et durable, il est important que l’intérêt général surpasse de loin les intérêts personnels et que chacun se montre solidaire.

Néanmoins, la fédération va étudier les différentes opportunités à envisager, dans le respect des possibilités qui lui sont offertes dans le cadre de la réglementation, pour que la saison 2020 soit la plus complète possible d’un point de vue halieutique malgré la situation actuelle…

Enfin, à ce jour, rien n’exclut que des réflexions soient menées pour adapter le tarif des cartes de pêche 2021, notamment pour les pêcheurs qui auraient acquis leur carte de pêche avant la période de confinement.

Aujourd’hui plus que jamais, chaque acte compte, l’attention portée à notre action est une exigence. Nous sortirons bien sûr impactés par cette crise mais espérons-le plus fort et plus unis.